Trearn | Le Qatar fait de la résistance

Le Qatar fait de la résistance


Le 5 juin 2017, l'Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l'Égypte coupaient leurs relations diplomatiques avec le Qatar et décrétait un embargo. Pour le lever, les quatre nations listaient treize exigences. Un an plus tard, la situation diplomatique ne s'est pas améliorée alors que le Qatar continue de prospérer. Ses voisins voulaient interférer dans ses choix politiques, le Qatar a continué sur sa voie. Si, en juin 2017, de nombreux observateurs doutaient de la capacité de résilience du géant gazier, les résultats sont là. Les préparatifs pour la Coupe du monde de football sont en bonne voie, la croissance du pays en 2017 s'élevait à 2,1% et devrait monter à 2,6% en 2018... La mise au ban du géant gazier par ses voisins ne semble pas l'avoir affecté. Dans les faits, le Qatar a contourné l'embargo. Un nouveau port a été construit pour pouvoir échanger des marchandises avec d'autres pays, de nouveaux couloirs aériens ont été définis (puisque les avions de la Qatar Airways ont interdiction de survoler les quatre nations à l'origine de l'embargo) et de nouveaux partenariats ont été liés. Pour remplacer les matériaux saoudiens et émiratis, le Qatar s'est tourné vers la Chine et la Malaisie. Pour les importations alimentaires, l'Iran et la Turquie sont devenus des fournisseurs de substitution. Le Qatar a construit une gigantesque ferme laitière pour satisfaire les besoins en lait de sa population.




421 | 2018-06-07 | Actuality | Argentina | Click for source

Write by Moumouh