Trearn | En Arabie saoudite, MBS met un coup de frein à l'émancipation des femmes

En Arabie saoudite, MBS met un coup de frein à l'émancipation des femmes


Alors que l'interdiction de conduire pour les femmes va être levée en juin, une campagne de répression sans précédent cible depuis mai des féministes. De quoi semer le doute sur la réelle volonté de Riyad d'avancer sur les droits des femmes. À quoi joue Mohammed Ben Salmane ? Après avoir sorti la carte de l'émancipation des femmes en les autorisant à créer leur entreprise, à entrer dans l'armée, à faire du théâtre ou à entrer dans les stades, le prince héritier de 32 ans, dit "MBS", semble faire machine arrière. Depuis quinze jours, une dizaine de militantes ont été placées en détention. Et parmi elles, de grandes figures de la cause féminine, telles que Aziza al-Yousef, 70 ans et de nombreuses années d’activisme, Loujain al-Hatloul, emprisonnée 73 jours en 2014 après avoir bravé l’interdiction de conduire, ou encore la blogueuse Eman al-Nafjan, qui a également participé à de nombreuses campagnes pour réclamer le droit de prendre le volant.




482 | 2018-06-07 | Actuality | United Arab Emirates | Click for source

Write by Moumouh